QVT

Tout savoir sur la QVCT, ce nouvel enjeu stratégique

LéonaLe 28 mars 2024
La QCVT est une stratégie d'entreprise qu'il ne faut pas négliger

La QVCT est devenue un pilier essentiel dans la stratégie de toute entreprise soucieuse du bien-être de ses collaborateurs et de sa performance globale. À l’heure où le monde professionnel évolue rapidement, intégrer et valoriser la QVCT n’est plus un luxe, mais une nécessité pour les organisations qui aspirent à l’excellence et à l’innovation. Cet article vise à démystifier le concept de la QVCT, à explorer son importance cruciale et à dévoiler comment il peut devenir un véritable levier de croissance et de satisfaction au sein de votre entreprise.

La QVCT, concrètement, qu’est-ce que c’est ? 

Définition de la QVCT

La QVCT est un acronyme qui désigne la Qualité de Vie et les Conditions de Travail. Elle a été définie par l’ANI (Accord National Interprofessionnel) le 9 décembre 2020 et décrit une démarche qui « permet de dépasser l’approche par le risque professionnel en posant un regard plus large sur le travail et des conditions de réalisation ». L’objectif est d’améliorer les conditions de travail en permettant à chaque individu de s’exprimer librement et agir sur son travail.

QVCT et QVT : quelles différences ?

Vous connaissez probablement la QVT. Mais, qu’apporte ce petit « C » à cette notion ? Il ne s’agit pas d’un simple changement de terminologie. Alors que la QVT définissait « les actions qui permettent de concilier amélioration des conditions de travail pour les salariés et performance globale de l’entreprise », la QVCT va plus loin. En effet, elle prend en compte les volontés des salariés pour améliorer leurs conditions de travail. Cela peut paraître évident, mais ça ne l’était pas. Avec la notion de QVT, les entreprises se contentaient parfois de créer des espaces détentes ou de proposer des cours de yoga, sans se préoccuper de leur réel impact sur le bien-être de leurs salariés. Avec la QVCT, les salariés ont l’opportunité d’être acteurs du changement et sont encouragés à exprimer leurs besoins concernant leurs conditions de travail. Il y a également un élargissement du spectre d’action couvert par la QVT, avec notamment la considération des relations avec le management et les équipes.

Les 6 champs d’action de la QVCT

La Qualité de Vie et Conditions de Travail (QVCT) est un concept qui englobe différents aspects de l’environnement professionnel. Les actions visant à améliorer la QVCT se structurent souvent autour de 6 champs d’action principaux, chacun visant à optimiser les conditions dans lesquelles les individus exercent leur métier et interagissent au sein de leur espace de travail.

  • Le climat social : ce domaine s’attache à la qualité des interactions entre les collaborateurs et avec la direction. Il englobe la communication interne, la coopération, le respect mutuel, la reconnaissance et la gestion des conflits. Un climat social positif renforce le sentiment d’appartenance, la motivation et contribue à un environnement de travail serein et productif.
  • Le parcours professionnel : il s’agit de l’ensemble des opportunités offertes aux employés pour progresser dans leur carrière et développer leurs compétences. Cela comprend la formation continue, les perspectives d’évolution professionnelle, et l’accès à des missions enrichissantes. Favoriser le développement professionnel contribue à l’épanouissement personnel des employés et à leur engagement à long terme.
  • Les pratiques managériales : on se concentre ici sur les relations entre le salarié et son manager, responsable (en partie) de son épanouissement professionnel. Cela inclut la maitrise des retours, la clarté des rôles et objectifs. Le manager tient un rôle important dans l’accompagnement du salarié à la réalisation de son travail (disponibilité, points réguliers, cadrage des missions, etc.).
  • Le contenu du travail : c’est la nature même des tâches effectuées par les employés. Il comprend plusieurs dimensions clés qui influent directement sur la perception que les employés ont de leur travail et, par extension, sur leur motivation, satisfaction, et bien-être au travail (variété des tâches, autonomie, opportunités de croissance, sens du travail, etc.)
  • La santé au travail : ce champ fait référence à l’environnement matériel dans lequel les employés travaillent. Il englobe la sécurité, l’ergonomie, l’hygiène, le confort des espaces de travail, et la prévention des risques professionnels. Améliorer les conditions physiques de travail vise à réduire la fatigue physique, à prévenir les accidents du travail et les maladies professionnelles.
  • L’égalité professionnelle : on se focalise ici sur la création d’un environnement de travail qui promeut l’égalité des chances pour tous les employés (indépendamment de leur sexe, origine ethnique, âge, handicap, orientation sexuelle, religion, ou tout autre critère pouvant conduire à une discrimination). Cet aspect est crucial pour garantir que tous les membres de l’organisation se sentent valorisés, respectés et ont accès aux mêmes opportunités de développement professionnel.

Nous vous avons dessiné un schéma qui récapitule les 6 champs d’action de la QVCT :

Diagramme illustrant les six domaines d'action de la Qualité de Vie et Conditions de Travail comprenant Climat Social, Parcours Professionnel, Pratiques Managériales, Santé au Travail, Contenu du Travail, et Égalité Professionnelle

Pourquoi la QVCT est cruciale dans le monde professionnel actuel ?

Avec l’arrivée des nouvelles générations sur le marché du travail, le monde professionnel connaît un grand changement. la façon de recruter de nouveaux talents est l’étape qui connaît l’évolution importante. La promotion de la QVT est devenue un enjeu majeur pour les entreprises soucieuses de fidéliser leurs talents, d’améliorer leur image de marque employeur et de favoriser leur compétitivité sur le marché. Aujourd’hui, les collaborateurs accordent une importance à leur environnement de travail et aux avantages que celui-ci peut offrir, que ce soit sur le point humain et matériel. En plus d’attirer de nouvelles personnes, vos équipes sont plus productives et attractives.

Comprendre les fondamentaux de la QVCT

Chaque structure doit adapter ses mesures en fonction des besoins de leurs salariées afin qu’ils se sentent le mieux possible au travail. Pour atteindre cet objectif, cela se joue sur deux principaux domaines : le plan infrastructure et le plan santé mentale.

Les composantes clés de l’environnement physique de travail

Votre environnement de travail joue sur votre manière de travailler. En rendant vos espaces de travail plus agréable, vos équipes seront plus créatives, motivées à venir au bureau et seront plus inspirées pour trouver des solutions innovantes. Pour améliorer la qualité de vie au travail sur le point infrastructure, il faut se concentrer sur :

  • Le mobilier et l’équipement : l’ergonomie joue un rôle essentiel dans la prévention des blessures liées au travail, telles que les troubles musculo-squelettiques (TMS). Les entreprises devraient veiller à ce que les postes de travail soient bien conçus pour soutenir une posture saine et confortable, en fournissant des chaises ergonomiques, des supports lombaires et des accessoires adaptés.
  • L’éclairage : avoir une bonne luminosité est essentiel pour réduire la fatigue oculaire, favoriser la concentration et améliorer le bien-être général. Les sources de lumière naturelle et artificielle doivent être bien équilibrées pour éviter les reflets et les ombres gênantes.
  • Le bruit : un niveau sonore excessif peut être source de distraction et de stress pour les travailleurs. Il est important de prendre des mesures pour réduire les bruits indésirables, que ce soit par l’installation de matériaux absorbants, l’utilisation de cloisons acoustiques ou la mise en place de zones de travail calmes.
  • Les couleurs et les matériaux : peuvent avoir un impact sur l’humeur, la créativité et la productivité des employés. Il est recommandé d‘opter pour des couleurs apaisantes et des matériaux de qualité qui favorisent un sentiment de bien-être.

En combinant ces différents éléments de manière harmonieuse, les entreprises peuvent créer un environnement de travail qui favorise le bien-être, la santé et la performance des employés. Aménager des espaces verts permet également de booster ce sentiment de confort et de satisfaction.

Des études ont montré que la présence d’espaces verts et de lumière naturelle au travail peut également augmenter la productivité des employés. Ces environnements offrent un cadre agréable qui encourage la motivation et l’engagement au travail.

Santé, sécurité et promotion du bien-être en entreprise

La santé, la sécurité et la promotion du bien-être en entreprise sont des aspects cruciaux pour assurer le bien-être global des employés et privilégier un environnement de travail sain et productif. Certains éléments clés sont à considérer dans ces domaines :

  • Évaluation des risques et prévention des accidents : Les entreprises doivent mener des évaluations régulières des risques pour identifier les dangers potentiels sur le lieu de travail et mettre en place des mesures de prévention appropriées. Cela inclut la formation des employés sur les bonnes pratiques de sécurité, la maintenance régulière des équipements et la mise en place de procédures d’urgence.
  • Promotion de modes de vie sains : les structures peuvent inciter des modes de vie sains en mettant en place des programmes de bien-être qui incluent des activités physiques, des séances de méditation, etc. La sensibilisation aux problèmes de santé mentale et la mise en place de services de soutien appropriés sont également essentiels.
  • Gestion du stress et du burn-out : ce deux cas de figures sont des problèmes courants en milieu de travail. Les entreprises doivent promouvoir un équilibre entre vie professionnelle et vie privée, encourager la prise de pauses régulières et fournir des ressources pour aider les employés à faire face au stress, comme des programmes de gestion du stress et des sessions de conseil.
  • Culture organisationnelle favorable : cela valorise le bien-être des employés et encourage l’ouverture, la communication et le soutien mutuel est essentielle. Les managers et les dirigeants doivent montrer l’exemple en prenant soin de leur propre bien-être et en soutenant activement celui de leurs employés.

En investissant dans la santé, la sécurité et le bien-être des employés, les entreprises peuvent non seulement réduire les risques liés à la santé mais aussi améliorer la satisfaction des employés, la productivité et la rétention du personnel.

Si vous avez comme projet d’améliorer la qualité de vie et les conditions de travail de vos équipes, réalisez avant un diagnostic de votre environnement de travail. Grâce à ce questionnaire, il sera possible d’analyser leurs besoins et de prendre des mesures en conséquence.

Stratégies pratiques pour améliorer la QVCT

En plus d’améliorer vos espaces de travail, vous pouvez également aménager votre mode de fonctionnement en interne. Grâce à ça, vos équipes trouveront plus facilement l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

La flexibilité au travail comme vecteur de QVCT

La flexibilité au travail est une solution qui a déjà fait ses preuves pour promouvoir la qualité de vie au travail dans les entreprises. Voici comment la flexibilité peut agir comme un vecteur de QVT :

  • Réduction du stress et de la pression : permet aux employés de mieux gérer leur charge de travail et de s’adapter aux exigences changeantes de leur vie personnelle. En leur offrant la possibilité de travailler à des moments qui leur conviennent le mieux et de prendre des pauses quand ils en ont besoin, les entreprises peuvent aider à réduire le stress et la pression associés au travail.
  • Augmentation de l’engagement et de la motivation : lorsque les employés se sentent soutenus et valorisés par leur entreprise grâce à des politiques de flexibilité, ils sont plus susceptibles de s’engager davantage dans leur travail et de faire preuve d’une plus grande motivation. La flexibilité leur donne un sentiment de contrôle sur leur environnement de travail, ce qui peut les rendre plus investis et impliqués dans leurs tâches.
  • Attraction et fidélisation des talents : la flexibilité est devenue un facteur clé dans le recrutement et la rétention des talents. Les employés recherchent de plus en plus des employeurs qui offrent des options de travail flexibles, et les entreprises qui répondent à cette demande ont un avantage concurrentiel sur le marché du travail. En offrant un environnement de travail flexible, les entreprises peuvent attirer et retenir les meilleurs talents.
  • Réduction des coûts et de l’empreinte carbone : peut également avoir des avantages tangibles pour les entreprises, notamment la réduction des coûts liés aux installations physiques et aux déplacements des employés. En permettant le travail à distance ou les horaires flexibles, les entreprises peuvent également contribuer à réduire leur empreinte carbone en réduisant les déplacements domicile-travail et en favorisant le télétravail.

 Le rôle du capital humain dans l’amélioration de la QVCT

La formation continue et la gestion des carrières sont deux leviers pour améliorer la qualité de vie au travail. En offrant aux collaborateurs des opportunités de développement professionnel et de croissance personnelle, vous leur donnez l’occasion de monter en compétences. La formation continue permet aux employés d’acquérir de nouvelles compétences et de se tenir au courant des dernières avancées dans leur domaine. Cela peut les rendre plus compétents et confiants dans l’exercice de leurs fonctions, ce qui peut avoir un impact positif sur leur satisfaction au travail. Ils auront donc un sentiment de progression. La gestion des carrières implique de définir des objectifs professionnels clairs et de fournir des opportunités d’avancement. Lorsque les employés ont des perspectives d’évolution dans leur carrière, ils se sentent plus engagés et motivés dans leur travail quotidien. Une formation continue permet aux employés de développer leur adaptabilité et leur résilience face aux changements dans l’environnement de travail. Cela peut les aider à faire face aux défis professionnels avec confiance et à maintenir un bon équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

En intégrant ces deux facteurs dans leur stratégie de gestion des ressources humaines, les entreprises peuvent contribuer à améliorer la QVCT de leurs employés en favorisant leur développement professionnel et leur épanouissement personnel. D’autant plus, les entreprises seront plus attractives et compétitives car leurs équipes seront mieux formées et auront plus de compétences pour répondre aux enjeux de votre marché.

Les impacts positifs d’une bonne QVCT

La qualité de vie au travail a des bénéfices sur le quotidien de vos collaborateurs mais aussi sur votre entreprise de manière général.

QVCT et performance : une corrélation positive

La qualité de vie au travail et la performance des employés sont étroitement liées, et il existe une corrélation positive entre les deux. Cette mesure peut influencer la performance au travail sur plusieurs domaines :

  • Engagement accru : les employés qui bénéficient d’un environnement de travail favorable et qui se sentent soutenus dans leur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ont tendance à être plus engagés dans leur travail. Cet engagement accru se traduit par une plus grande motivation à atteindre les objectifs fixés par l’entreprise.
  • Productivité accrue : lorsque les collaborateurs se sentent bien au travail et sont satisfaits de leur environnement, ils ont tendance à être plus productifs. Une meilleure qualité de vie au travail peut se traduire par une réduction du stress, une augmentation de la concentration et une meilleure gestion du temps, ce qui conduit à une augmentation de la productivité.
  • Réduction de l’absentéisme et du turnover : les structures qui accordent de l’importance à la QVCT de leurs employés constatent généralement une diminution de l’absentéisme et du taux de rotation du personnel. Les employés qui se sentent bien dans leur environnement de travail sont moins susceptibles de prendre des congés maladie et sont plus enclins à rester fidèles à leur employeur.
  • Créativité et innovation : un environnement de travail qui favorise la collaboration, l’échange d’idées et la diversité des perspectives peut stimuler la créativité et l’innovation. Les employés se sentent plus à l’aise pour partager leurs idées et proposer des solutions novatrices lorsque leur bien-être est pris en compte.En résumé, investir dans la qualité de vie au travail peut non seulement améliorer le bien-être des employés, mais aussi renforcer la performance globale de l’entreprise en favorisant l’engagement, la productivité, l’innovation et la fidélité des employés.

Avec la montée des attentes des employés et l’évolution des normes de travail, la QVCT se positionne comme un facteur clé influençant non seulement l’attraction et la rétention des talents, mais aussi l’efficacité opérationnelle et l’image de marque de l’entreprise. Elle englobe un spectre large allant des conditions physiques de l’espace de travail à l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle, en passant par l’autonomie et le développement des compétences. La QVCT n’a maintenant plus de secrets pour vous grâce à cet article ! On compte sur vous pour construire une entreprise qui évolue vers un environnement de travail idéal.

Sources :

Léona

Chargée de communication chez Fairspace. Ensemble, nous repensons les bureaux de façon durable. Notre objectif : favoriser le bien-être des employés et soutenir les entreprises dans leur transition vers un environnement de travail plus responsable.

Prenez contact avec Fairspace

Alors, prêt à créer votre espace de travail en mode circulaire ?

Parlez-nous de votre projet, de vos envies et de vos besoins et dessinons ensemble vos futurs bureaux, plus respectueux des individus et de la planète.

Encore un peu de temps ?
Ces articles pourraient vous plaire…

Environnement de travail beau et durable grâce aux écogestes au bureau
Ecosystème 18 juillet 2024

Réduire son impact carbone au bureau : les écogestes à adopter

Lire la suite
Réunion collaborative interne chez Fairspace
Vie de l'entreprise 16 juillet 2024

Gouvernance partagée : La clé d’un management idéal ?

De nos jours, il est de plus en plus fréquent que le fonctionnement interne des entreprises fassent place à la coopération et la collaboration avec les salariés, bien loin de la simple exécution des tâches. De façon à mettre en place ces nouvelles pratiques, la gouvernance partagée répond à ces nouveaux enjeux. Zoom sur les backstages de Fairspace !

Lire la suite
Phone box duo dans les locaux Fairspace
Aménagement 11 juillet 2024

Phone box : le silence au bureau, à quel prix ?

Lire la suite