QVT

L’influence des couleurs au travail

Emilie
EmilieLe 28 juin 2022
Article sur les couleurs

Le choix des couleurs est une étape importante lorsque l’on aménage ses bureaux. En effet, donner envie aux collaborateurs de venir travailler dans un environnement agréable et productif n’est pas compatible avec des bureaux blancs, impersonnels et peu conviviaux. Cependant, la solution n’est pas non plus d’ajouter de la couleur aux espaces sans réfléchir aux conséquences de celle-ci. En effet, notre cerveau est stimulé et réagit différemment face à chaque couleur.

Qu'est-ce que la couleur ?

Commençons cet article par quelques explications scientifiques  :

De manière générale, la lumière est une onde qui possède une longueur d’onde plus ou moins courte. La couleur est une longueur d’onde que perçoit l’oeil humain – on dit qu’elle fait partie du spectre optique – elle est située entre 380 et 780 nanomètres. En deçà se trouvent les rayons gamma, X et UV et au delà se trouvent l’infrarouge, les micro ondes, les ondes radars et les ondes radios.

rayon des couleurs

Nous percevons ces couleurs grâce à des cellules sensorielles appelées cônes. Vous aurez remarqué que dans la pénombre, nous voyons principalement en teintes de gris : c’est grâce à un second type de cellules sensorielles appelées bâtonnets, sensibles elles à l’intensité lumineuse et non aux couleurs.

Une couleur se caractérise par 3 éléments :

– La teinte : rouge, jaune, bleu, …
– La luminosité : le pourcentage de blanc
– La saturation : le pourcentage de gris

Enfin, il est utile pour la suite de rappeler que l’on classe les couleurs selon si elles sont chaudes ou froides.

Lorsque la lumière (sous forme d’onde) atteint notre œil, notre système nerveux est donc stimulé via les cellules sensorielles (cônes et bâtonnets) et nous pouvons percevoir les couleurs.

Couleurs chaudes et froides

Nos comportements face aux couleurs

De nombreuses études existent sur le fait que nos comportements sont influencés par les couleurs de notre environnement : nous sommes plus timides dans une pièce rouge, plus créatifs dans une pièce bleu et plus calmes dans une pièce rose. Selon une première théorie, cette influence est innée de par notre nature humaine. Une seconde théorie met plutôt en avant notre culture et son influence. Par exemple, la couleur du deuil est le noir en Occident, voir cette couleur peut nous rendre triste et nostalgique. En Chine, c’est le blanc qui joue ce rôle et une personne chinoise sera sûrement moins triste que nous à l’idée de voir du noir.

Que ce soit inné ou non, nos comportements changent en fonction des couleurs qui nous entourent et c’est pourquoi nous devons bien les choisir.

Le rouge est une couleur particulièrement puissante ! Elle est souvent utilisée comme la couleur de l’interdiction (panneaux de signalisation, feux rouges, affiches préventives, …). Cette couleur éveille notre cerveau reptilien et notre intelligence primitive. Notre capacité de raisonnement diminue, nos réflexes de survie augmentent et notre attention est maximale. Placée dans une bulle de concentration, elle nous rendrait plus productifs. Cependant, elle nous rendrait aussi plus timides et c’est pourquoi elle est à éviter dans les espaces ou se déroulent des entretiens par exemple.

L'influence de la lumière

Comme nous l’avons vu, les couleurs sont issues de la lumière. Or la lumière – et particulièrement celle du soleil  est primordiale pour notre équilibre et notre humeur. Du point de vue de la QVT, la lumière naturelle lutte contre l’apparition de la myopie et de migraines. De plus, elle régule la sécrétion de la mélatonine, l’hormone du sommeil. Dans l’idéal, il est important de respecter le rythme naturel de la lumière et d’adapter ses éclairages en conséquence : avoir un éclairage fort en journée et plus tamisé le soir. Si certains de vos espaces manquent de lumière naturelle, vous pouvez utiliser le bleu turquoise, c’est la couleur qui stimule le mieux l’hormone du sommeil. Enfin, la lumière doit influencer vos choix de couleurs : l’ambiance tamisée du soir a tendance à jaunir les couleurs ce qui peut parfois rendre l’espace très peu convivial.

L'influence des couleurs sur le bruit et la température

Les couleurs auraient une incidence sur l’ouïe et sur notre perception du bruit. On préférera alors mettre des couleurs sombres dans des environnements bruyants en hautes fréquences (sons aigus) et des couleurs claires pour les basses fréquences (sons graves).

De la même manière, les couleurs influenceraient notre perception de la température. Il vaut mieux privilégier des couleurs chaudes dans des pièces où il fait souvent froid et inversement.

L'influence des couleurs sur la créativité

Une ambiance relaxante favorise notre créativité. Or, les couleurs froides stimulent le corps pour réduire la pression artérielle, le pouls et le rythme respiratoire ce qui nous permet de nous détendre. Dans les salles de créativité, on n’hésite pas à miser sur le bleu, le vert ou le violet pour activer l’imagination des collaborateurs. Seule exception : la couleur rose (une couleur chaude). Elle apaiserait et permettrait donc d’avoir des idées claires.

On pense aussi aux couleurs de son fond d’écran que l’on peut changer en fonction des tâches effectuées : un fond d’écran aux tonalités bleues favorise les idées créatives, mais nous rend un peu plus rêveur qu’un fond d’écran aux tonalités rouges qui nous permet de prêter plus d’attention aux détails.

L'influence des couleurs sur la productivité

De manière générale, la couleur améliore l’apprentissage. Les présentations colorées ou les documents remplis de surligneurs sont plus efficaces et favorisent la mémoire en portant l’attention sur ce qui est important. En particulier, le vert-jaune, l’orange et le bleu ciel favorisent l’apprentissage. Ce sont donc des couleurs intéressantes à placer dans des salles de concentration ou des salles de réunion.  

De la même manière que pour l’apprentissage, nous avons besoin de couleurs pour être productifs : une salle blanche procure de la fatigue et de l’ennui. Les couleurs chaudes (rouge, orange, jaune) égaient notre environnement, nous donnent envie de travailler et nous rend donc plus productifs. Pour l’anecdote, une entreprise à décidé d’indiquer le montant sur ses factures en rouge qui, comme on l’a vu, est la couleur de la puissance et de la dominance. Les factures ont en moyenne étaient payées plus rapidement qu’auparavant.

Les couleurs ont aussi une influence psychologique : le temps passe plus vite dans une pièce aux couleurs chaudes. Attention tout de même, l’inverse se produit devant un écran d’ordinateur, préférez donc des couleurs froides ! 

choisir ses couleurs

Comment bien choisir les couleurs de ses bureaux

Dans un premier temps, ce choix se fait en fonction de la taille des espaces.

Pour les petits espaces, il est maintenant bien connu que les couleurs claires et froides agrandissent. Mais il est aussi conseillé d’utiliser les couleurs et leurs complémentaires : bleu et orange, rouge et vert ou jaune et violet. Cependant, si vous souhaitez un espace plus cosy pour une salle détente ou repos, alors les couleurs sombres sont idéales.

Pour les plus grands espaces, on a plus de libertés. Ce qui est alors intéressant est d’alterner les couleurs froides et chaudes. Par exemple pour un open space, vous pouvez délimiter des espaces par des jeux de couleurs en peignant une partie des murs, en ajoutant des cloisons colorées ou en changeant les tonalités de votre mobilier. Cela permet en plus de respecter les goûts et la sensibilité de chacun. Les couleurs doivent tout de même tenir compte des métiers : les tonalités chaudes sont propices à la rigueur et à la concentration, les tonalités froides à la réflexion et à la créativité.

Si vous avez la chance d’avoir plusieurs salles de réunion, n’hésitez pas à y créer plusieurs ambiances avec une différence de couleur prononcée : les collaborateurs pourront ainsi choisir celles où ils se sentent le mieux. L’idéal étant que l’une d’elles soit dans les teintes vertes qui favorisent la prise de décision.

Enfin, l’aspect de la peinture est important : les peintures mattes agrandissent tandis que les peintures brillantes apportent de la luminosité.

 

Le récap' par espace

Espaces de travail :

  • Le rouge, le jaune et le violet permettent d’être concentré et soucieux du détail
  • Le vert et le noir sont idéaux pour les endroits bruyants comme les open-spaces
  • Le blanc agrandit les espaces et donne un sentiment d’hygiène

Espaces collaboratifs :

  • Le rouge pour les espaces de réunion, car il permet d’être concentré
  • Le violet pour les espaces de partage, car c’est la couleur du respect
  • L’orange pour les espaces d’échange donne envie de s’exprimer et d’écouter
  • Le bleu pour la salle de créativité, car c’est la couleur de la créativité et de la liberté
  • Des couleurs chaudes permettent d’annihiler l’effet somnolent du bleu

Espaces détente ou repas :

  • Le rose, car c’est une couleur énergisante et douce
  • Le vert, car c’est la couleur de l’équilibre, elle rassure
  • Le jaune facilite les échanges et met de bonne humeur
  • L’orange donne envie d’échanger

Espaces d’accueil :

  • Le rouge pour donner le sentiment d’une société dynamique et prospère. Attention cependant à ne pas trop en mettre, car cette couleur rend plus timide
  • Le noir rend l’espace chic et cosy
  • Le rose et le bleu turquoise, car ce sont les couleurs de l’espoir
  • L’orange est une couleur qui rassure

Enfin, le gris est une couleur de soutien : elle peut être utilisée dans tous les espaces pour mettre en avant les autres teintes.

Ce récapitulatif pièce par pièce vous permet d’avoir une vue globale sur l’influence des couleurs sur le lieu de travail. Ainsi, le choix des couleurs se fait en fonction du bruit, de la température et de la luminosité de la pièce ainsi qu’en fonction des tâches qui y sont effectuées. 

Enfin, il faut apporter une attention particulière aux symboliques des couleurs qui changent en fonction des cultures, mais aussi des affinités de chacun. Il faut donc bien se renseigner avant en fonction de ses collaborateurs pour adapter ses choix.

Cet article a été écrit grâce à un livre passionnant que l’on vous invite à lire si ce sujet vous inspire : L’étonnant pouvoir des couleurs de Jean-Gabriel Causse qui décrit l’influence des couleurs dans un cadre plus large que les espaces professionnels.

Emilie

Emilie

Cheffe de projets et engagée pour la lutte contre le réchauffement climatique.

Encore un peu de temps ?
Ces articles pourraient vous plaire…

QVT 1 août 2022

Améliorer la QVT, le rôle des office managers ?

Selon l’Anact, la qualité de vie au travail, communément appelée QVT, est « une démarche visant à combiner performance et bien-être des salariés ». Or ces démarches sont souvent attribuées aux office managers, mais est-ce bien leur rôle d’améliorer la QVT des collaborateurs ?

Lire la suite
Salon Viva Technology
Aménagement 21 juillet 2022

Future of Work au salon Viva Technology

Il y a un mois, Fairspace s’est rendu au salon Viva Technology, le plus grand salon européen dédié à l’innovation et aux start-ups. L’objectif était d’en apprendre un peu plus au sujet du travail de demain, aussi appelé “Future of work”. Plusieurs conférences ont été organisées autour de cette thématique et nous allons développer ici 4 points qui ont attiré notre attention.

Lire la suite
aménagement en réemploi des bureaux de Qubit
Aménagement 5 juillet 2022

Top 5 pour un aménagement d’open-space utile et responsable

Aujourd’hui l’open-space est l’aménagement le plus fréquent lors d’un déménagement ou réaménagement de bureaux. Il permet de faire des économies financières et peut faciliter le travail au sein des équipes, mais cela est vrai seulement si l’aménagement a été bien pensé.

Lire la suite
Illustration contact

Alors, prêt à créer votre espace de travail à impact positif ?

Parlez-nous de votre projet, de vos envies et de vos besoins et dessinons ensemble vos futurs bureaux, plus respectueux des individus et de la planète.