QVT

Améliorer la qualité de vie au travail sans argent

Emilie
EmilieLe 14 juin 2022
réunion autour d'un café

On pense souvent qu’il faut forcément investir de l’argent pour améliorer sa Qualité de Vie au Travail (QVT). De nombreuses actions peuvent pourtant être mises en place sans argent et rapidement, nous vous en proposons ici quatre, mais la liste n’est pas exhaustive !

La Qualité de Vie au Travail (QVT) est une démarche visant à améliorer non seulement les conditions de travail, mais aussi à penser ou repenser le contenu du travail pour donner à chacun la possibilité d’agir afin d’améliorer son travail et de faire progresser la qualité de service, l’employabilité et la performance de l’entreprise (Anact).

Il s’agit de mettre en place de nouvelles pratiques afin que chacun se sente bien de par son travail (son contenu, sa portée, ses objectifs) et de par son environnement de travail (ses bureaux, ses collaborateurs, ses horaires,…).

1. Améliorer la communication

Une bonne communication est nécessaire pour constater ce qui va et ce qui ne va pas et quels leviers peuvent permettre d’améliorer la QVT. Pour cela, l’objectif est de créer des conditions favorables à la libération de la parole. Comment ?

Une première idée est de détecter des collaborateurs ambassadeurs qui permettraient de relayer et de faire remonter les éventuels problèmes. L’ambassadeur doit être une personne avec qui l’ensemble des collaborateurs est en confiance et se sent à l’aise de s’exprimer. Dans l’idéal, il faut nommer un ambassadeur par équipe ou par service afin que chacun puisse se confier facilement.

Une deuxième idée est de mettre en place des boîtes à idées pour une expression écrite anonyme. L’enjeu est de placer ces boîtes à des endroits facilement accessibles, où les collaborateurs pourront rester anonymes : on ne choisit pas un endroit trop isolé ou au contraire avec trop de passage. On préférera les placer proche de la reprographie ou d’espaces de convivialité. À noter qu’il est important de planifier les lectures de ces boîtes à idées pour que chacun sache que sa proposition a effectivement été étudiée et dans l’idéal faire un retour à l’ensemble des salariés des propositions faites.

Enfin, vous pouvez mettre en place des réunions ou des ateliers pour débattre et/ou échanger sur des sujets internes et ainsi recueillir l’avis des collaborateurs. Pour libérer les paroles, le mieux est de mélanger les équipes tout en séparant les salariés de leurs managers.

2. Impliquer les salariés

Impliquer les salariés dans les actions et prises de décision de l’entreprise a de nombreux bénéfices : augmentation de la confiance en soi, responsabilisation, éveil de l’intérêt, …

L’implication peut se faire via des ateliers d’idéation lorsque cela est possible (pour des projets d’organisation d’événements internes, de réflexion sur les espaces, de stratégie de l’entreprise,…). Vous pouvez proposer aux collaborateurs des ateliers de co-construction qui vont plus loin que la simple idéation. Un exemple phare est la co-construction d’une charte de télétravail pour qu’elle soit adaptée à tous et toutes.

Afin que les collaborateurs se sentent impliqués, il faut qu’ils se sentent avant tout intégrés. N’hésitez pas à développer l’esprit d’équipe en favorisant le travail collaboratif et en mettant en place des moments de cohésion (repas d’équipe, activité de team-building).

Enfin, nous avons vu comment recueillir l’avis des collaborateurs (via les ambassadeurs, les ateliers ou les boîtes à idées); n’hésitez pas à utiliser ces clés pour instaurer la culture du feedback. Après les avoir formé à formuler un feedback constructif, qui ne met pas en avant que les aspects négatifs et propose des axes d’amélioration, incitez-les à en réaliser via la boîte à idées, des questionnaires en ligne ou oralement. Cela permet de réajuster les comportements et d’éviter les dérives au sein de l’entreprise.

Reconnaissance et collaboration

3. Repenser les espaces

Repenser les espaces, cela ne veut pas forcément dire réaménager les bureaux (ce qui nécessiterait de l’argent). Cela signifie aussi repenser la répartition des équipes et favoriser le partage par des espaces plus ouverts. L’objectif étant de favoriser l’interaction avec l’ensemble des collaborateurs et pas seulement au sein de chaque équipe. Chacun pourra ainsi bénéficier de l’ensemble des locaux et pas seulement d’espaces dédiés à son service.

Avec la démocratisation du télétravail, l’ensemble des postes de travail n’est plus occupé et avoir un bureau assigné signifie qu’il est possible de se retrouver seul dans son espace certains jours : le flex office ou ses variantes peut être alors une solution.

Vous pouvez aussi transformer des espaces pour les adapter aux nouveaux besoins. Par exemple, vous pouvez créer des espaces de convivialité avec du mobilier que vous possédez déjà pour favoriser les échanges, mais aussi les moments de détente et ainsi réduire le stress et la fatigue des collaborateurs.

Enfin, les travailleurs de l’ombre sont trop peu souvent pris en compte dans ces démarches. Pour faire que chacun se sente intégré et mis en valeur par l’entreprise, vous pouvez faire se croiser les équipes avec le personnel de ménage, les agents de maintenance et l’ensemble des travailleurs essentiels au bon fonctionnement de l’entreprise. Cela peut se faire en modifiant leurs horaires ou en mettant en commun leurs salles de repos. Ainsi, les collaborateurs se rendront compte du travail et des efforts effectués et seront plus respectueux de ceux-ci.

Repenser ses espaces

4. Développer la reconnaissance au travail

Développer la reconnaissance au travail est un sujet primordial de la QVT. Cela permet à la fois d’entretenir la motivation des collaborateurs à travailler pour l’entreprise et à la fois d’améliorer le bien-être et la confiance en soi. Ainsi, on n’hésite pas à mettre en avant les résultats et l’atteinte des objectifs, l’engagement et les efforts réalisés pour un projet, le comportement, le savoir-être et enfin les compétences et l’ancienneté. La mise en avant peut se faire en interne ou devant les clients. De manière informelle à l’oral ou plus conventionnelle à l’écrit (par mail, dans les posts sur les réseaux sociaux, dans une newsletter,…).

Et même si l’ensemble des objectifs n’est pas atteint, on met en avant le positif et on encourage pour motiver le collaborateur à progresser et à faire de son mieux.

Une autre façon de montrer sa reconnaissance est d’attribuer de nouveaux projets plus importants avec plus de responsabilités : cela montre que l’on a confiance en la personne et son travail.

Pour finir, voici le conseil le plus facile à mettre en place : remercier régulièrement, le b.a.-ba pour montrer sa gratitude envers les services rendus.

 

Ainsi, améliorer la Qualité de Vie au Travail sans argent, c’est être à l’écoute des collaborateurs pour entendre leurs besoins, les mettre en valeur / montrer sa reconnaissance, et co-imaginer avec eux un cadre de travail agréable pour tous.

Emilie

Emilie

Cheffe de projets et engagée pour la lutte contre le réchauffement climatique.

Illustration contact

Alors, prêt à créer votre espace de travail en mode circulaire ?

Parlez-nous de votre projet, de vos envies et de vos besoins et dessinons ensemble vos futurs bureaux, plus respectueux des individus et de la planète.

Encore un peu de temps ?
Ces articles pourraient vous plaire…

Aménagement 22 novembre 2022

Comment rendre ses bureaux agréables à petits prix ?

Il est possible de rendre ses bureaux chaleureux et agréables sans forcément passer par un réaménagement complet des bureaux. Une décision qui peut d’ailleurs permettre de faire quelques économies ! Aujourd’hui, on vous dévoile 4 astuces pour rendre vos bureaux agréables tout en optimisant au maximum votre budget.

Lire la suite
Aménagement 8 novembre 2022

Pourquoi aménager un espace de coworking interne ?

Ce n’est plus un secret, les modes de travail ont évolué et évolueront encore. La nécessité est, dès maintenant, d’améliorer et d’adapter vos espaces à ces nouvelles méthodes de travail. Mais par où commencer ?
Le coworking interne est peut-être bien votre solution !

Lire la suite
Vie de l'entreprise 2 novembre 2022

Fairspace à l’heure de la gouvernance partagée

De nos jours, il est de plus en plus fréquent que le fonctionnement interne des entreprises fassent place à la coopération et la collaboration avec les salariés, bien loin de la simple exécution des tâches. De façon à mettre en place ces nouvelles pratiques, la gouvernance partagée répond à ces nouveaux enjeux. Zoom sur les backstages de Fairspace !

Lire la suite