Aménagement

Repenser les bureaux pour nos 3 utilisateurs-types

MarionLe 2 février 2022
table de réunion

Depuis un an et avec l’émergence du télétravail (parfois imposé), le domicile du salarié fait maintenant partie intégrante des espaces de travail possibles du collaborateur, tout comme les tiers lieux et espaces de coworking. Cette tendance, accélérée par la pandémie, nécessite de repenser ses bureaux. Tour d’horizon de 3 catégories d’utilisateurs et de leurs besoins d’espaces pour aménager leurs locaux.

Les sédentaires

Pour ces salariés habituellement présents quotidiennement au bureau par nécessité ou par choix, il est essentiel de tout mettre en place pour que les aménagements de travail qui leur sont dédiés soient réussis. Ces collaborateurs sont parfois très minoritaires, mais ces aménagements vont réellement influer sur leurs conditions de travail et conditionner leur bien-être et leur productivité ! D’où l’importance de ne pas les négliger.

Il peut être intéressant de prévoir une ou plusieurs petites zones dédiées à ces équipes sédentaires. Il vaut mieux éviter, par exemple, les grands plateaux open-spaces qui peuvent sembler trop impersonnels et pourraient être angoissants les jours de faible affluence.

On peut aussi identifier les personnes “piliers” et les positionner sur des zones faciles d’accès, tout en pensant également à la gêne que cela pourrait créer à proximité. Il peut s’agir, par exemple, des assistants régulièrement sollicités par les salariés plus “nomades” lors de leurs passages au bureau.

Pour ces non-télétravailleurs, on accorde une importance forte aux espaces et aux mobiliers dédiés ; pas d’économie à faire sur le fauteuil ergonomique ou sur la taille de bureau. Il est d’ailleurs possible de réemployer le mobilier historique. Le comptable vous remerciera et cela vous permettra également de réduire votre impact environnemental (Là, c’est la planète qui vous dira merci ;)). Choisir un bureau de qualité, privilégier une chaise confortable… sont autant de paramètres à ne pas sous-estimer.

Comme pour tout espace de bureau partagé, on garde également à l’esprit l’importance d’avoir une bonne acoustique. Ceci peut commencer par installer des séparateurs acoustiques entre les bureaux et être complété par des éléments mobiles ou au plafond en fonction du besoin. Vous pouvez également envisager les box acoustiques.

bureau blanc moderne

Les nomades

On pense traditionnellement aux commerciaux ou aux consultants, mais désormais également à tout salarié passant plus de temps en télétravail qu’au bureau. Ils sont là une ou deux fois par semaine et passent la majeure partie de leur temps en réunion lorsqu’ils sont présents. Leur besoin primaire est d’échanger et de partager. Il est donc important pour eux de privilégier des espaces collaboratifs où ils peuvent se retrouver et où l’échange est facilité.

Dans cet espace de travail partagé, on peut imaginer des grandes tables de travail qui ont l’avantage de pouvoir s’adapter aux règles sanitaires en vigueur (il suffit de faire varier le nombre d’assises). L’utilisation de séparateurs acoustiques n’est pas forcément nécessaire, mais il peut être intéressant de le proposer en option.

Cet espace pouvant également être utilisé à d’autres fins – un espace créativité par exemple ? – on peut aussi imaginer d’intégrer des éléments mobiles comme des paravents acoustiques et/ou écritoires. Cela participera à l’ amélioration des conditions de travail.

espace épurée, table collaboratif et bureau spacieux

Les mi-temps

En dernière catégorie, on retrouve les “moit-moit”, ceux qui viennent encore suffisamment souvent au bureau, mais qui, avouons-le, coûtent un peu cher en loyer lorsqu’on le rapporte au temps passé en présentiel à leur bureau 😉

Pour eux, il y a un juste-milieu à trouver. On peut, par exemple, envisager le passage en flex office et ainsi conserver le confort de l’espace, tout en le mutualisant avec l’ensemble de l’équipe semi-sédentaire.

Exit ici les caissons de bureau et bonjour les casiers individuels. La dépersonnalisation du bureau parfois brutale n’a pas à être totale. On peut, pourquoi pas, solliciter les collaborateurs sur la décoration du lieu et ainsi laisser une liberté d’appropriation de l’espace aux utilisateurs. Cela s’intègrera parfaite à la démarche QVT de l’entreprise.

Les besoins de ces salariés peuvent varier. Certains viennent chercher de la tranquillité ou du confort qu’ils n’ont pas chez eux ; tandis que d’autres souhaitent travailler avec l’équipe et partager avec leurs collègues. C’est en fonction de ces besoins que l’on définira le mieux l’espace. En cas de doute, il est préférable de choisir un mobilier ergonomique et d’accorder de l’importance à l’acoustique.

Les lieux doivent également potentiellement être flexibles puisque ce ne sont pas les mêmes utilisateurs et équipes qui occupent les lieux chaque jour. Afin de couvrir les différents besoins, il est intéressant de prévoir des zones hétérogènes permettant de s’isoler pour un rendez-vous téléphonique ou d’échanger entre collègues.

bureau spacieux, alcôve, bureau avec ordinateur

Les besoins communs pour ces 3 utilisateurs-types

Enfin, outre les espaces de réunion, il est désormais primordial de créer des espaces de partage entre ces trois typologies d’utilisateurs en sus des zones de travail. La culture et le sentiment d’appartenance à l’entreprise ne doivent pas être oubliés par ces nouveaux modes d’organisation !

Et c’est avec des espaces conviviaux et ouverts aux échanges et aux rencontres qu’il sera possible de recréer du lien entre les salariés. C’est pour cette raison que ce type d’espace doit être totalement en phase avec la culture de l’entreprise. Il peut, par exemple, être aménagé avec des gradins si l’on a l’habitude de tenir des rendez-vous et conférences dans des lieux informels.

espace cosy, espace collaboratif et table reunion

En résumé, on ne le répétera jamais assez, mais un lieu de travail idéal est un ensemble d’espaces adapté aux utilisateurs qui l’occupent au quotidien et à la culture de l’entreprise !

C’est l’un des paramètres qui joue sur l’ amélioration de la qualité de vie au travail et le climat social. N’essayez pas de copier, faites-vous accompagner 🙂 Besoin d’aide pour l’ aménagement de bureau professionnel ? Contactez la team Fairspace.

Marion

Co-fondatrice de Fairspace. Passionnée par l'économie circulaire et convaincue que l'on peut tous agir à son échelle.

Prenez contact avec Fairspace

Alors, prêt à créer votre espace de travail en mode circulaire ?

Parlez-nous de votre projet, de vos envies et de vos besoins et dessinons ensemble vos futurs bureaux, plus respectueux des individus et de la planète.

Encore un peu de temps ?
Ces articles pourraient vous plaire…

Salle de pause lumineuse avec canapés bleus et plantes vertes pour relaxation en entreprise
Aménagement 27 février 2024

Aménager une salle de sieste en entreprise : Étapes clés pour un espace de repos parfait

Lire la suite
optimiser son espace de travail
Aménagement 5 septembre 2023

10 conseils pour optimiser son espace de travail efficacement

Plus qu’un simple lieu de travail, le bureau se transforme en un outil stratégique pour attirer, retenir les talents et améliorer la productivité. Il est donc primordial pour les entreprises de réfléchir à comment rendre leur espace de travail plus fonctionnel, convivial et en adéquation avec leurs valeurs et leur culture.

Lire la suite
Réfléxion sur le réaménagement de bureaux
Aménagement 29 août 2023

Conseil en aménagement de bureau professionnel : les signaux qui ne trompent pas

Lorsqu’il s’agit de décider du moment opportun pour entreprendre un projet de réaménagement de bureaux, il n’est pas toujours facile de savoir par où commencer. Cependant, certains signaux ne trompent pas et peuvent indiquer qu’il est temps de réfléchir sérieusement à l’optimisation de vos espaces de travail.

Lire la suite