Ecosystème

Végétaliser ses espaces de travail, et si c’était ça le green for good ?

Marion
MarionLe 7 septembre 2021
un lieu lumineux avec des tabourets hauts et des plantes vertes

Les plantes au bureau : est-ce une tendance verte, un incontournable de la QVT* ou une forme de greenwashing ? Interview et réponses avec Sabrina Ananna, co-fondatrice de aKagreen, qui végétalise les espaces de travail pour reconnecter les collaborateurs à la nature.

*Qualité de Vie au Travail

 

On entend souvent parler de l’importance des plantes vertes au bureau, l’impact que cela pourrait avoir sur les équipes, pourriez-vous nous en dire plus ?

Une femme dans des plantes

Le pouvoir des plantes sur nos comportements n’est aujourd’hui plus à prouver. De très nombreuses études le confirment : bien-être, créativité, humeur, stress, productivité, fatigue, purification de l’air, les plantes ont un impact psychologique et physiologique positif réel. Et aujourd’hui, après les différents confinements et les périodes de télétravail, les plantes ont plus que jamais un rôle à jouer dans l’aménagement des espaces de travail pour favoriser un retour au bureau engageant et propice aux échanges.

Chez aKagreen, notre design végétal est justement pensé pour favoriser des interactions émotionnelles et sensorielles actives avec les plantes en leur redonnant une place centrale au sein des espaces de travail et de vie. Exit les plantes seules punies dans un coin de salle de réunion ou d’open space. Elles ne sont plus de simples objets de décoration mais génératrices de bien-être et d’émotions avec les personnes qui les entourent.

De nombreuses entreprises ont recours aux plantes stabilisées ou aux fausses plantes pour donner “plus de vie” à leurs espaces, qu’en pensez-vous ?

Notre démarche est basée sur les principes de la biophilie, c’est-à-dire le lien inné et vital que nous entretenons avec la nature et le vivant. Nous ne proposons pas de plantes stabilisées, que nous comparons d’ailleurs à des animaux empaillés, ni de plantes artificielles ou en plastique. Pour qu’il y ait une interaction, il est nécessaire qu’un échange puisse s’établir, et cela n’est pas possible avec des objets. Avec ce type d’installations on essaie d’imiter la nature en lui retirant ses vertus premières et essentielles à notre bien-être sous prétexte de vouloir la maîtriser (pas d’entretien ni de lumière naturelle nécessaires).

Chez aKagreen nous ne proposons évidemment pas ce type d’installations qui va clairement à l’encontre de nos convictions et qui n’a ni d’intérêt esthétique, ni “thérapeutique”. Heureusement, ce phénomène de mode commence à passer car les entreprises ont compris que cet effet placebo n’est pas pérenne et surtout dévalorisant.

Est-ce que l’on peut installer des plantes partout ?

D’une manière générale pour s’épanouir, les plantes ont besoin de lumière pour initier la photosynthèse, à terme malgré leur résilience elles ne survivront donc pas si on les en prive. Certaines variétés ont la capacité de “tenir” dans des endroits très ombragés voire sombres mais cela est toujours au détriment de leur développement. Du coup, si l’on se soucie du bien-être des plantes, il n’est pas possible de les installer n’importe où et il est important de privilégier les endroits avec de la lumière naturelle.

Vous parlez d’un “écosystème durable”, qu’est-ce que vous entendez par ce terme ?

À l’image de ce que l’on voit dans la nature, nous proposons des îlots de plantes groupées qui vont s’entraider et créer ensemble un environnement propice à leurs développements. Tout comme les arbres, les plantes communiquent entre elles et se tiennent compagnie 🙂

De plus par “durable” nous faisons également référence à plusieurs choses :

  • l’origine de nos végétaux : nous travaillons avec des producteurs éco-responsables (gestion responsable de l’eau, fourniture énergétique par panneaux solaires et éolien, utilisation raisonnée des ressources naturelles…);
  • l’utilisation de produits 100% naturels dans le traitements de nos plantes par nos Mains vertes expertes et passionnées;
  • nous avons fait le choix de l’hydroculture, une technique de culture ancestrale qui permet une grande maîtrise de la consommation d’eau pendant la production et pendant toute la durée d’entretien. Ainsi que l’optimisation du développement des végétaux.
  • Des plantes vertes grimpantes avec un vélo vintage
  • Un espace lumineux avec un arbre et un bar avc des tabourets
  • Un espace lumineux avec des plantes et des poufs et un bar
Marion

Marion

Co-fondatrice de Fairspace. Passionnée par l'économie circulaire et convaincue que l'on peut tous agir à son échelle.

Encore un peu de temps ?
Ces articles pourraient vous plaire…

aménagement en réemploi des bureaux de Qubit
Aménagement 5 juillet 2022

Top 5 pour un aménagement d’open-space utile et responsable

Aujourd’hui l’open-space est l’aménagement le plus fréquent lors d’un déménagement ou réaménagement de bureaux. Il permet de faire des économies financières et peut faciliter le travail au sein des équipes, mais cela est vrai seulement si l’aménagement a été bien pensé.

Lire la suite
Article sur les couleurs
QVT 28 juin 2022

L’influence des couleurs au travail

Le choix des couleurs est une étape importante lorsque l’on aménage ses bureaux. En effet, donner envie aux collaborateurs de venir travailler dans un environnement agréable et productif n’est pas compatible avec des bureaux blancs, impersonnels et peu conviviaux. Cependant, la solution n’est pas non plus d’ajouter de la couleur aux espaces sans réfléchir aux conséquences de celle-ci. En effet, notre cerveau est stimulé et réagit différemment face à chaque couleur.

Lire la suite
Recrutement
QVT 21 juin 2022

L’importance des espaces de travail pour recruter

L’espace de travail, un axe à ne pas négliger dans les processus d’onboarding pour recruter et fidéliser ses équipes !

Lire la suite
Illustration contact

Alors, prêt à créer votre espace de travail à impact positif ?

Parlez-nous de votre projet, de vos envies et de vos besoins et dessinons ensemble vos futurs bureaux, plus respectueux des individus et de la planète.